Liens d'accessibilité

Gabon : vers un report de la présidentielle


La présidente gabonaise par intérim, Rose Francine Rogombé, a entamé des concertations avec la classe politique en vue de l’organisation de l’élection présidentielle anticipée après le décès du président Omar Bongo Ondimba. Selon la Constitution, le scrutin doit être organisé dans les 45 jours suivant la vacance du pouvoir, mais beaucoup pensent que ce délai ne pourra être respecté.

C’est le cas notamment du ministre gabonais de la Santé, le général Idriss Ngari. « Il y a eu 30 jours de deuil ; ces 30 jours de deuil, aujourd’hui, font partie des 45 jours devant permettre le déroulement su scrutin; alors, nous avons un problème de délai », a expliqué le général Ngari. « La révision de la liste électorale, ensuite la mise en place des textes réglementaires, c’est-à-dire les décrets fixant la date de l’élection » constituent d’autres défis à relever selon le ministre de Santé du Gabon.

XS
SM
MD
LG