Liens d'accessibilité

Congo-Brazzaville : les candidats exclus de la présidentielle continuent de protester


Les quatre candidats à l’élection présidentielle du mois de juillet dont les dossiers ont été rejetés par la Cour constitutionnelle continuent de protester contre leur exclusion. C’est le cas notamment d’Ange Edouard Poungi qui dirige l’un des principaux partis de l’opposition, l’Union Panafricaine pour la Démocratie Sociale.

Ce dernier dénonce les « raisons farfelues » évoquées pour rejeter sa candidature. Affirmant que les Congolais vivent dans « une pure dictature », Ange Edouard Poungi a expliqué qu’il va examiner la situation avec les militants avant de décider de ce qu’il convient de faire.

Pour sa part, l’Union européenne ne prévoit d’envoyer des observateurs au Congo-Brazzaville pour l’élection présidentielle du mois prochain. C’est ce qu’a déclaré une délégation du parlement européen qui était en visite dans la capitale congolaise, précisant que ce scrutin n’était pas prioritaire

XS
SM
MD
LG