Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le président Obama appelle l’Iran à mettre un terme  aux « actes violents et injustes »


Le chef de l’exécutif américain, Barack Obama, a appelé le gouvernement iranien à faire cesser « les actes violents et injustes » contre son propre peuple. Dans sa plus ferme réaction à la violence postélectorale en Iran, M. Obama a dit que gouvernement iranien doit comprendre que le monde observe. Il a appelé l’Iran « à gouverner par consentement et non par la coercition. »

A Jérusalem, le président israélien Shimon Peres a loué l’action des manifestants pro-réforme, déclarant qu’il espère cela sonne le glas du régime iranien actuel.

Des centaines de milliers de manifestants se sont rassemblés, samedi, à New York, Washington et Los Angeles en signe de soutien aux groupes de l’opposition iranienne.
Un millier de personnes ont marché dans les rues de Hambourg, samedi, certains brandissant des panneaux demandant: « où est mon vote ? »

Le Conseil national de la résistance iranienne, qui a organisé une manifestation près de Paris, dit qu’au moins 18 000 personnes y ont pris part. On retrouve, sous l’ombrelle de ce groupe, l’Organisation des Moudjahidines du peuple iranien, une organisation qui figure sur la liste américaine des groupes terroristes, mais que l’Union européenne vient d’ôter de sa prpre liste noire.

XS
SM
MD
LG