Liens d'accessibilité

Niger : toujours aucune réaction officielle à l’arrêt contre le référendum du août


L’arrêt rendu vendredi par la Cour constitutionnelle du Niger contre le projet du président Mamadou Tandja d’organiser un référendum le 4août sur une nouvelle Constitution, n’a, pour l’heure, suscité aucune réaction officielle des autorités nigérienne. L’arrêt de la Cour a annulé le décret présidentiel convoquant le corps électoral au référendum du 4 août.

Que peut faire le président Tanja après la décision de la Cour? « Rien n’empêche le président de la République de prendre un autre décret et convoquer, à nouveau, le collège électoral », explique Me Abdourahmane Lirwana avocat à Niamey.

XS
SM
MD
LG