Liens d'accessibilité

Guinée-Bissau : la campagne électorale pour la présidentielle a repris


Les candidats à l’élection présidentielle bissau-guinéenne du 28 juin ont recommencé à battre campagne six jours après que les forces de sécurité eurent abattu l’un d’entre eux. Le candidat indépendant Enrique Rosa dit que sa campagne demeure contenue par respect au défunt et ne reprendra véritablement que samedi. Citant des inquiétudes au plan de sa sécurité, l’avocat Peter Nfanda, candidat du Parti écologique, a dit avoir abandonné la course mercredi.

Les services de sécurité affirment avoir abattu le candidat Baciro Dabo, l’ancien ministre de la Défense Helder Poenca ainsi que deux autres personnes, accusant les quatre hommes de tentative de complot. Ces assassinats avaient donné un coup d’arrêt à la campagne électorale pour la présidentielle.

Le scrutin du 28 juin permettra de choisir un successeur au président Joao Bernardo Vieira, assassiné le 2 mars par des soldats rendus furieux par le meurtre du chef d’état-major de l’armée quelques heures plus tôt.

Les Etats-Unis ont publié une alerte en rapport avec la situation en Guinée-Bissau, exhortant les Américains à éviter de s’y rendre – sauf nécessité absolue.

XS
SM
MD
LG