Liens d'accessibilité

Quatre Ouighours de Guantanamo réinstallés aux Bermudes


Les Etats-Unis ont envoyé dans l’archipel des Bermudes quatre Chinois d’ethnie Ouighour qui étaient détenus à la prison de Guantanamo Bay, à Cuba. Selon le département américain de la Justice, les quatre ont été libérés sur ordre d’un juge et leur libération avait reçu le feu vert tant de la précédente administration que de l’actuelle.

Ils faisaient partie de 17 Ouighours encore détenus à Guantanamo. En 2006, les Etats-Unis avaient réinstallé cinq Ouighours de Guantanamo en Albanie. S’adressant à la presse aujourd’hui, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Qin Gang, a exhorté Washington à cesser de remettre ces « terroristes présumés » à des pays tiers et à les renvoyer immédiatement en Chine.

Les autorités chinoises accusent les Ouighours de mener une violente lutte dans l’espoir de créer l’Etat indépendant du « Turkistan oriental. » Selon Pékin, ceux détenus à Guantanamo appartiennent au Mouvement islamique du Turkistan oriental, un groupe terroriste qui figure sur la liste des organisations faisant l’objet de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU.

Les Ouighours détenus à Guantanamo attendent que Washington leur trouve des pays d’accueil. Ils redoutent d’être torturés en cas de retour en Chine. Mercredi, Palau, petit pays du Pacifique, a accepté de les accueillir temporairement pour des raisons humanitaires.

XS
SM
MD
LG