Liens d'accessibilité

Après l’Egypte et l’Allemagne, le président Obama est arrivé en France


Le président Barack Obama est maintenant arrivé en France, où il doit assister aux cérémonies marquant le 65ème anniversaire du Jour du débarquement des alliés en Normandie pendant la Seconde guerre mondiale.

Le chef de l’exécutif américain venait de passer la journée en Allemagne, il a effectué une visite au camp de concentration de Buchenwald. Pour lui, Buchenwald, c’ est « l’argument imparable » contre la position de ceux qui prétendent que l’Holocauste n’a jamais existé.M. Obama s’est rendu sur ce site en compagnie de la chancelière Angela Merkel et du Prix Nobel Elie Wiesel, lui-même un ancien survivant de Buchenwald. On estime que 56 000 personnes ont péri dans ce camp d’extermination nazi, parmi lesquels le père de Wiesel.

Le chef de l’exécutif américain a dit avoir vu, lors de cette visite, les fours crématoires et les baraquements où étaient cantonnés les prisonniers dans « les conditions les plus inimaginables.» Les lieux n’ont pas perdu « leur horreur » malgré le passage du temps, et ni la douleur, ni l’outrage concernant ce qui s’y est passé n’a diminué, a souligné le chef de l’exécutif. Après Buchenwald, M. Obama s’est rendu dans un hôpital militaire américain, à Landstuhl, pour rencontrer des soldats américains blessés en Irak et en Afghanistan.

En début de journée, à Dresde, le président Obama a évoqué le conflit israélo-palestinien: « c’est le moment » a-t-il dit, de tenter de parvenir à un accord de paix. Il est possible d’accomplir de sérieux progrès cette année, devait ajouter le chef de l’exécutif américain. M. Obama et la chancelière Merkel se sont engagés à apporter leur soutien à la création d’un Etat palestinien.

XS
SM
MD
LG