Liens d'accessibilité

Discours du président Obama au Caire : réactions généralement favorables au Congrès des Etats-Unis


Les législateurs américains, à majorité démocrates, ont favorablement réagi au discours du président Barack Obama au monde musulman au Caire. Toutefois, la minorité républicaine conteste certains arguments du chef de l’exécutif.

Pour la députée démocrate Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, les Américains devraient être fiers de leur président et de son message de promotion de la non-violence et du respect des droits humains aux fidèles de l’Islam. « Je pense que çà a été un véritable triomphe. Il nous a fait honneur en parlant de manière très positive d’un nouveau départ dans les relations avec le monde musulman, en décrivant comment nous pouvons travailler ensemble pour combattre la violence », a souligné la députée Pelosi.

La présidente de la Chambre a exprimé son appréciation du fait que le chef de l’exécutif se soit penché sur de nombreuses questions liées aux droits humains, en particulier les droits des femmes.

Le député John Boehner, leader de la minorité républicaine à la Chambre, lui, est moins impressionné. Tout en qualifiant le discours de Barack Obama de murement réfléchi et d’optimiste, M. Boehner proteste contre les déclarations du président américain au sujet du conflit israélo-palestinien. Il estime que le chef de l’exécutif a tort de critiquer, sur un pied d’égalité, la violence d’origine palestinienne et celle due à Israël.

« Les Israéliens ont le droit de se défendre. Je ne comprends pas comment il peut les mettre tous deux sur le même pied, dans la même phrase. Cela m’inquiète un peu, parce que Hamas est une organisation terroriste financée par les Syriens et les Iraniens. Je ne pense pas que les Israéliens méritent d’être placés dans le même sac que les terroristes », affirme John Boehner.

Pour le député républicain Eric Cantor, Barack Obama n’a pas suffisamment mis l’accent sur ce que M.Cantor appelle les raisons fondamentales de la violence au Moyen-Orient, à savoir le financement des activités terroristes par l’Iran.



XS
SM
MD
LG