Liens d'accessibilité

En route pour le Caire, Le président Obama s'arrête à Riyad


A la veille de son important discours au monde musulman prévu jeudi au Caire, le président des Etats-Unis, Barack Obama, s’est entretenu, à Riyad, en Arabie saoudite, avec le roi Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud. Le tête-à-tête entre les deux hommes a eu lieu dans une ferme royale de la banlieue de Riyad.

Devant des journalistes, le président Obama a parlé des relations stratégiques entre les deux pays. « J’ai pensé qu’il était très approprié de venir au lieu où l’Islam a débuté pour solliciter les conseils de Sa Majesté et pour discuter avec lui des questions auxquelles nous faisons face ici au Moyen-Orient », a déclaré M. Obama.

Pour sa part, le roi Abdallah a remercié le président américain pour ses mots, soulignant que le peuple américain a élu un homme distingué, qui méritait d’être président. Le roi Abdallah a, de son côté, souligné que les liens stratégiques entre son pays et les Etats-Unis remontent à l’époque de la Seconde Guerre mondiale.

Les deux hommes ont discuté de la paix au Moyen-Orient, de la situation en Afghanistan et au Pakistan, de même que de l'Iran, de l'énergie et d'autres questions régionales, a indiqué la Maison-Blanche. Selon la présidence américaine, les deux leaders ont aussi parlé du discours que s'apprête à prononcer le président Obama au Caire.

L’arrêt à Riyad a été un ajout à l’itinéraire du président Obama qui devait initialement débuter au Caire, par son discours au monde musulman ; un discours que le président Obama avait promis durant la campagne électorale l’année dernière. Le chef de l’exécutif s’est donné pour objectif d’atténuer les tensions qui persistent depuis des décennies entre les musulmans et les Etats-Unis, tensions exacerbées par la guerre en Irak et l’absence de progrès dans la recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien.

Alors que le président Obama se trouve à Riyad, un nouveau message attribué au chef du réseau terroriste al-Qaida, Osama bin Laden, a été diffusé par la chaine de télévision al-Jazeera. Bin Laden y promet de venger la répression des militants au Pakistan et menace de sévir contre le peuple américain.

« Je ne pense pas que cela soit surprenant qu’al-Qaida tente de détourner l’attention des ces efforts historiques, continus en direction du monde musulman, en vue d’ouvrir un dialogue avec ce monde », a expliqué Robert Gibbs, porte-parole de la Maison-Blanche.

Selon Gibbs, la bande audio du message attribué à bin Laden, est en train d’être analysée. Toutefois, le message est consistant avec ceux entendus dans le passé qui menaçaient les Etats-Unis et les autres pays impliqués dans la lutte contre le terrorisme, a-t-il indiqué.

Après l'Egypte, le président Obama se rendra en Allemagne pour des entretiens avec la chancelière Angela Merkel ainsi qu'une visite de l'ancien camps de contration nazi de Buchenwald. Il est également attendu en France où il s'entretiendra avec le président Nicolas sarkozy et prendra part aux cérémonies marquant le 65e anniversaire du débarquement allié en Normandie durant la Seconde Guerre mondiale.

XS
SM
MD
LG