Liens d'accessibilité

L’Egypte dans l’attente du président Obama


Le président Barack Obama se rend, cette semaine, au Caire, où il prononcera, jeudi, un discours à l’attention des musulmans du monde. Selon la Maison-Blanche, ce discours rentre dans le cadre des efforts de l’administration Obama en direction du monde musulman. Le chef de l’exécutif américain l’avait souligné dans son discours d’investiture et réitéré lors de sa visite en Turquie, au mois d’avril. « Les Etats-Unis ne sont pas et ne seront jamais en guerre avec l’Islam », avait-il notamment déclaré devant le Parlement turc, à Ankara.

L’Egypte est un choix logique et évident, estime le sociologue Said Sadek de l’American University du Caire. « L’Egypte a toujours été une proche alliée des Etats-Unis, elle a adopté une politique modérée, faisant la paix avec Israël », explique M. Sadek. Selon cet expert, le pays du président Hosni Moubarak « joue un rôle stratégique dans la recherche d’une solution au conflit israélo-palestinien et pour contrer les visées hégémonistes de l’Iran dans la région. »

Des habitants du Caire interrogés par la VOA se félicitent de la venue du président Obama. « Quiconque vient en Egypte a droit à un bon accueil ; l’Egypte est la mère du monde et nous sommes heureux de compte le président Obama parmi nos hôtes », a déclaré l’un des 16 millions d’habitants de la capitale égyptienne.

XS
SM
MD
LG