Liens d'accessibilité

Etats-Unis : la juge hispanique Sonia Sotomayor choisie par le président Obama pour siéger à la Cour suprême


Le président Barack Obama a choisi la magistrate hispanique Sonia Sotomayor pour remplacer à la Cour suprême le juge David Souter, qui prend sa retraite le mois prochain après 19 ans de service au sein de la plus haute instance judiciaire américaine. Ce choix pourrait faire de Sonia Sotomayor la troisième femme et la première hispanique à siéger à la Cour Suprême, en cas de confirmation par le Sénat.

Parmi les raisons invoquées par le président Obama pour justifier sa décision: entre autres l’intelligence de la candidate et sa compréhension des rouages de la justice. « Tout au long d’une brillante carrière juridique pendant 3 décennies, la juge Sotomayor a travaillé à presque tous les niveaux de notre système judiciaire… Ce qui lui donne un degré d’expérience et des perspectives qui seront sans prix en tant que juge de la Cour Suprême », a précisé le chef de l’exécutif.

Sonia Sotomayor a été procureur et avocat de la défense. Elle occupe le poste de juge depuis 1992, a noté Barack Obama. « La confirmation de ses qualités et de ses compétences professionnelles: la juge Sotomayor été nommée au tribunal d’instance fédérale par un président républicain George Bush-père… et promue à la cour d’appel par un chef de l’exécutif démocrate Bill Clinton », a souligné le président Obama.

Ce dernier s’est dit aussi très impressionné par l’histoire personnelle de Sonia Sotomayor. Les parents de la candidate étaient des Portoricains aux revenus très modestes. La juge a grandi dans un complexe d’appartements public à loyer subventionné du Bronx, un quartier de New-York. « Sonia, votre vie prouve que d’où l’on vient, l’apparence et les défis auxquels on fait face n’ont pas d’importance… aucun rêve n’est hors de portée ici aux Etats-Unis », a déclaré le président Obama.

En acceptant la nomination au poste de juge à la Cour suprême, Mme Sotomayor, qui est diplômée de Princeton et de la faculté de droit de l’université Yale - deux prestigieuses institutions américaines - a parlé de ses convictions juridiques. « J’ai choisi d’être avocate et en fin de compte juge parce que je trouve stimulants les défis posés par les subtilités du droit. Je crois fermement que la règle du droit est le fondement de tous nos droits fondamentaux », a-t-elle expliqué.

Plusieurs sénateurs de l’opposition républicaine annoncent déjà leur intention d’essayer de bloquer son accession à la Cour Suprême. Mais comme les démocrates, le parti du président, ont une forte majorité au sénat, les observateurs juges excellentes les chances de succès de Mme Sotomayor.

XS
SM
MD
LG