Liens d'accessibilité

Côte d’Ivoire: la classe politique salue l’annonce de la date de la présidentielle


L’ensemble de la classe politique ivoirienne a unanimement salué le choix de la date du 29 novembre 2009 pour l’élection présidentielle en Côte d’Ivoire. Le général Sokouri Bohui, secrétaire national du Front populaire ivoirien (FPI) chargé des élections, se félicite de la nouvelle date. Il faut aller aux élections, dit-il, ajoutant : « le FPI a gagné le pouvoir en 2002, on nous a imposé une guerre sale et, depuis 2003, nous avons un gouvernement où des ministres sont contre le président de la République.»

Pour le général à la retraite Ouassena Koné, président du Conseil des élus du PDCI-RDA, l’attente n’a que trop duré. Il se demande si « pendant ces cinq mois-là, le nécessaire sera fait pour que les élections aient effectivement lieu. » Quoi qu’il arrive, le RDR se tient prêt, affirme, pour sa part, Kandja Camara, secrétaire générale adjointe du Rassemblement des Républicains. « Le RDR est sur le terrain ; nous continuons de travailler avec tous nos directeurs régionaux de campagne », a expliqué Mme Camara.


XS
SM
MD
LG