Liens d'accessibilité

Mauritanie : les adversaires au putsch du 6 août 2008 demandent un dialogue «sincère et franc »


Les députés mauritaniens opposés au putsch du 6 août 2008 ont mis fin à leur sit-in de 24 heures dans les locaux de l’Assemblée nationale. Les législateurs en question sont allés à la rencontre des sympathisants du Front national pour la défense de la démocratie (FNDD) et ceux du Rassemblement des forces démocratiques (RFD), qui manifestaient aux alentours du siège de l’Assemblée nationale.

Les adversaires du putsch réclament « l’arrêt de l’agenda unilatéral des militaires, (…) la libération des détenus politiques et (…) l’ouverture d’un dialogue sincère et franc pour trouver une solution consensuelle à la crise », a expliqué Kadiata Malick Camara député de l’UFP, l’Union des Forces du Progrès à Nouakchott.

XS
SM
MD
LG