Liens d'accessibilité

L’OMS surveille un nombre croissant de cas suspects de grippe H1N1 en Afrique


L’Organisation mondiale de la santé (OMS) surveille un cas suspect de grippe H1N1 au Bénin. S’il est confirmé, il s’agirait du premier cas sur le continent africain. Il y aurait aussi quatre cas potentiels rapportés aux Seychelles, ainsi que des cas suspects au Kenya et en Ouganda. Néanmoins, les cas suspects en Afrique du Sud se sont révélés négatifs au virus H1N1. En tout, l’OMS affirme avoir recensé en Afrique quelque 12 cas suspects de grippe H1N1 à travers le continent.

Environ 1.000 doses de Tamiflu, médicament antiviral, ont été stockées pour chaque pays africain en cas d’épidémie, et les populations ont été alertées.

Selon l’OMS, il y a maintenant plus de 2.000 cas confirmés de contamination par le virus A-H1N1.Cette grippe a gagné 23 pays, même si la plupart des cas ont été enregistrés au Mexique et aux États-Unis.

Jeudi, la Russie a interdit l’importation de viande de l’Illinois, un état des États-Unis. Mais elle a retiré cinq autres états américains de cette liste. L'OMS rappelle que l'on ne peut pas tomber malade de la grippe en consommant de la viande de porc, et qu'il suffit de bien la cuire pour la manger sans risque.

XS
SM
MD
LG