Liens d'accessibilité

Tchad : reprise des hostilités entre rebelles et troupes gouvernementales dans l’Est


Le gouvernement tchadien affirme que ses forces aériennes ont commencé à bombarder les rebelles qui se sont donnés pour objectif la prise de N’Djamena. Le gouvernement Deby accuse le Soudan d’avoir lancé ces colonnes rebelles à l’assaut du sol tchadien. De leur côté, les rebelles de l’Union des Forces de Resistance (UFR) affirment poursuivre leur route vers la capitale tchadienne.

« Nous cherchons à faire en sorte que les soldats sous les ordres de Déby nous rejoignent pour éviter encore un bain de sang ; c’est pourquoi nous n’avons pas attaqué les principales villes de l’Est du Tchad », a déclaré le porte-parole adjoint de l’UFR, Ali Ordjo Hemchi.
L’attaque des hommes de Timan Erdimi est intervenue au lendemain de la signature, à Doha au Qatar, d’un nouvel accord de réconciliation entre le Tchad et le Soudan. Pour l’opposition tchadienne, « ces accords parcellaires » sont « une pure perte de temps. »

XS
SM
MD
LG