Liens d'accessibilité

Niger : Hama Amadou en liberté provisoire


La Haute Cour de justice nigérienne a statué jeudi sur la demande de liberté provisoire formulée par les avocats de l’ancien Premier ministre Hama Amadou, poursuivi pour détournement présumé de 39 millions de francs CFA. Elle a décidé d’accéder à sa demande. L’intéressé fait l’objet d’un mandat de dépôt depuis bientôt 9 mois.

Les avocats de M. Amadou ont fondé leur requête sur la maladie dont souffre leur client et la fin de l’instruction du dossier. « Je pense que la justice a été appliquée dans toute sa légalité » a déclaré Maître Marc Lébian à la presse à l’issue de l’audience. Il a ajouté que les conditions nécessaires seraient mises en place pour l’évacuation de l’ancien premier ministre.

La remise en liberté de M. Amadou a été bien accueillie par ses proches et partisans. « Nous sommes très contents, très fiers de la libération de notre président, même si c’est une liberté provisoire » a déclaré l’un d’entre eux au micro de notre correspondant Hamadou Moumouni à Niamey. « La justice nigérienne vient de montrer une fois de plus qu’elle est juste, ça fait plaisir, ça fait honneur à la démocratie » renchérit un autre.

L’audience a débuté par une demande de récusation des deux juges formulée par le parquet général, pour comportement suspect pouvant mettre en doute leur impartialité. L’un deux a finalement été récusé et immédiatement remplacé par son suppléant.

XS
SM
MD
LG