Liens d'accessibilité

Burundi : l’ex-groupe rebelle des FNL est désormais un parti politique


Le processus de paix burundais vient de franchir une étape majeure avec la transformation des Forces de libération nationale (FNL), le dernier mouvement rebelle, en partie politique. Les Forces nationales de libération ont été officiellement agréées comme parti politique mardi. Le mouvement d’Agathon Rwasa va pouvoir désormais se consacrer aux élections générales de l’an prochain.

Qu’est-ce qui va changer sur l’échiquier politique burundais ? « Nous sommes conscients que cette fois-ci, avec l’avènement du FNL dans le circuit politique constitutionnel, cela va s’accompagner de la consolidation de la paix », explique l’ancien président Sylvestre Ntibantuganya. L’ancien président est d’avis que l’entrée des FNL dans l’arène politique « va enrichir la compétition entre les différentes forces en présence. »

XS
SM
MD
LG