Liens d'accessibilité

Somalie : le capitaine américain du « Maersk Alabama » libéré et trois de ses ravisseurs tués aujourd'hui


Le capitaine américain du cargo Maersk Alabama a été libéré aujourd’hui, par l’US Navy, la marine de guerre américaine. Il est sain et sauf, à bord du navire de guerre américain « USS Bainbridge. » Le porte-parole de l'US Navy, John Daniels, l'a confirmé à la presse aujourd'hui. Richard Philips était détenu, depuis mercredi, dans un canot de sauvetage, par quatre pirates somaliens, au large des côtes somaliennes. Selon des sources ayant requs l'anonymat, trois des pirates ont été tués au cours de l’opération de sauvetage et un quatrième est détenu à bord du « USS Bainbridge. »

Le président américain Barack Obama s'est réjoui de la libération du capitane Philips. Il a loué les efforts de l'armée et des autres agences américaines qui ont œuvré ensemble pour obtenir cette libération. Le capitaine Philips et son épouse ont eu une conversation téléphonique après sa libération, a révélé une femme s'exprimant au nom de la famille Philips.

Des hélicoptères et vaisseaux américains ont traqué le canot de sauvetage dans lequel se trouvaient le Capitaine Richard Philips et les quatre pirates somaliens qui le détenaient. Le canot, qui avait connu une panne sèche, dérivait à environ trente deux kilomètres au large des côtes de la somalie en début de journée. Le capitaine, pour sauver la vie de ses 19 membres d’équipage américains, s’était proposé en otage aux pirates somaliens, ont indiqué les membres d’équipage du « Maersk Alabama », maintenant à quai à Mombassa, au Kenya. Le cargo transporte des vivres destinés à des réfugiés d'Afrique de l’Est.

XS
SM
MD
LG