Liens d'accessibilité

Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité condamne les violations des droits humains


Le Conseil de sécurité a condamné les cas récents de détentions arbitraires, d'attaques armées et d'intimidation en Guinée-Bissau, et il a exhorté jeudi le gouvernement et tous les acteurs politiques de ce pays à créer des conditions optimales pour la tenue d'une élection présidentielle libre, régulière, transparente et crédible, le 28 juin prochain.

Le Conseil a également demandé que les dirigeants de Guinée-Bissau protègent les droits humains et que les responsables militaires respectent leur promesse de protéger la constitution.

Ces déclarations intervenaient après une séance du Conseil consacrée à la présentation du rapport du Secrétaire général Ban Ki-moon sur l'évolution de la situation en Guinée-Bissau.

L’ONU continue de plaider pour une enquête sur les assassinats du président de la Guinée-Bissau, João Bernardo Vieira, et du chef d'état-major des armées, Tagme Na Waie, début mars.

XS
SM
MD
LG