Liens d'accessibilité

Algérie : une présidentielle marquée par quelques incidents


Les Algériens sont allés aux urnes aujourd’hui pour élire leur président. Selon les sondages, le président Abdel-Aziz Boutéflika est bien placé pour remporter un troisième mandat. Ce dernier s’est présenté comme candidat indépendant, mais a reçu l’appui des trois principaux partis du pays. Parmi les six aspirants à la magistrature suprême, figure la première candidate algérienne à la présidence, Louisa Hanoun du parti trotskyste.

Des incidents ont été signalés dans diverses régions du pays durant se scrutin, qui est boycotté par l’opposition. Ainsi, l’explosion, près d’un bureau de vote de la région de Boumerdès, d’une bombe, a blessé deux policiers. Des protestations violentes de militants de l’opposition ont conduit à la fermeture temporaire de deux bureaux de vote en Kabylie. Les manifestants ont incendié un autre bureau de vote dans la même circonscription. Les résultats devraient être connus vendredi.

XS
SM
MD
LG