Liens d'accessibilité

Etats-Unis: Washington amorce un changement de cap dans sa politique iranienne


Les Etats-Unis viennent de modifier leur politique à l’égard de l’Iran. Washington dit qu’il prendra part désormais, et de manière active, aux pourparlers des principales puissances mondiales sur le dossier nucléaire iranien.

Lors d’une réunion, mercredi, à Londres, les représentants des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu plus l’Allemagne ont invité l’Iran à se joindre à leur prochaine rencontre. L’administration Bush refusait généralement d’assister à de telles réunions en cas de participation de l’Iran, exigeant, comme préalable, que Téhéran cesse son programme d’enrichissement de l’uranium. Rompant avec cette politique, l’administration Obama dit qu’elle se joindra aux futures discussions avec Téhéran, dans l’espoir que cela incitera les Iraniens à être plus avenants.

« Ce qu’il y a de différent est que les Etats Unis se joindront désormais aux discussions du groupe des membres permanents du Conseil de sécurité plus l’Allemagne sur les questions iraniennes. Ce groupe a demandé à Javier Solana d’inviter la République Islamique d’Iran à rencontrer ses représentants, a expliqué le porte-parole du département d’Etat, Robert Wood, lors d’une conférence de presse ici à Washington.

« Si Téhéran accepte, nous espérons que cela fournira l’occasion d’engager de sérieuses discussions avec l’Iran sur la manière de rompre avec sa position rigide des dernières années, et de travailler de manière coopérative , afin de résoudre la question du programme nucléaire iranien qui préoccupe tant la communauté internationale », a précisé M. Wood.

En juillet dernier, les grandes puissances mondiales avaient présenté à l’Iran, à Genève, une liste révisée de leurs mesures visant à inciter Téhéran à suspendre son programme d’enrichissement d’uranium et à retourner à la table des négociations. L’Iran maintient que son programme nucléaire vise des objectifs purement pacifiques et qu’il est, de ce fait, en droit de poursuivre ses activités d’enrichissement de l’uranium.

XS
SM
MD
LG