Liens d'accessibilité

Afrique du Sud: la justice abandonne les poursuites contre Jacob Zuma


Jacob Zuma, le président de l’ANC, parti au pouvoir en Afrique du Sud, a désormais les coudées franches pour battre campagne en vue des élections générales du 22 avril et envisager sereinement son avenir politique. Le procureur général sud-africain a annoncé, aujourd’hui, l’abandon des poursuites contre lui, faisant état d’un abus de pouvoir du chef des services d’enquête de l’époque. Pour l’ANC, « c’était l’euphorie, la célébration dans les rues de Johannesburg et autres villes sud-africaines », rapporte Scott Bobb, chef du bureau de la Voix de l’Amérique en Afrique australe, à Johannesburg.

Par contre, l’opposition sud-africaine estime qu’une enquête « séparée et indépendante » devrait être lancée au sujet des allégations d’instrumentalisation de la justice, a indiqué Scott Bobb. Selon le chef du bureau de la VOA en Afrique australe, Jacob Zuma est soulagé et n’avoir pas à faire face à des poursuites judiciaires après son élection à la tête du pays. Certes, son parti, l’ANC perdra sa majorité des 2/3 au parlement, mais cela ne devrait pas empêcher l’élection de M. Zuma comme prochain président de l’Afrique du Sud, étant donné qu’il bénéficie toujours du soutien de la majorité des Noirs sud-africains, a précisé Scott Bobb.

XS
SM
MD
LG