Liens d'accessibilité

A Strasbourg, l’Otan appuie la stratégie américaine en Afghanistan 


Selon le président Barack Obama, l’Alliance atlantique a offert un appui « fort et unanime » à la nouvelle stratégie américaine en Afghanistan.

Lors d’une conférence de presse au terme du sommet marquant le 60ème anniversaire de l'Organisation du Traité de l'Atlantique-Nord (OTAN) à Strasbourg, en France, M. Obama a dit que les États-Unis ne devraient pas porter seuls le poids de la lutte en Afghanistan, et que l’Otan va fournir des ressources réelles pour atteindre ses buts dans ce pays.

Néanmoins, a ajouté Mr. Obama, il faudra encore davantage de ressources pour vaincre les insurgés Talibans en Afghanistan et au Pakistan.En tout cas, la décision de l’Otan de déployer 5.000 soldats de plus en Afghanistan, et son engagement à verser des millions de dollars au fonds de soutien pour ce pays témoignent du sérieux de l’alliance, a estimé le chef de l’exécutif américain.

En ce qui concerne la question des relations entre l’Otan et la Russie, M. Obama a insisté sur la nécessité pour l’alliance de maintenir de bonnes relations avec Moscou.

Par ailleurs, la France a bien réintégré l’Alliance atlantique en tant que membre à part entière, et les membres de l’Otan ont choisi un nouveau secrétaire général pour succéder à M. Jaap de Hoop Scheffer. Anders Fogh Rasmussen a finalement été désigné nouveau secrétaire général de l'Otan, la Turquie ayant levé ses réserves. Ce dont l’a félicité le président Obama, pour qui le Premier ministre danois est la personne qu’il faut pour diriger l’Alliance atlantique au 21ème siècle.

Dimanche, M. Obama participe à Prague au sommet entre l’Union Européenne et les États-Unis.

XS
SM
MD
LG