Liens d'accessibilité

Sommet du G-20: 1000 milliards de dollars et un renforcement de la régulation pour remettre l'économie mondiale à flot


Les leaders du G-20 réunis à Londres ont convenu de mettre en œuvre un programme visant à sortir l’économie mondiale de la récession, préserver l’emploi et renforcer la régulation des marchés financiers internationaux. C’est ce qu’à annoncé le Premier ministre britannique Gordon Brown, aujourd'hui, à l’issue de la rencontre. Selon M. Brown, le G-20 consacrera une enveloppe additionnelle de 1 000 milliards de dollars à la relance de l’économie mondiale. Une bonne partie de ces nouveaux fonds ira au Fonds monétaire international afin que celui-ci puisse aider les pays durement éprouvés par la crise économique.

Pour Gordon Brown, le monde a fait cause commune pour convenir d’un plan en vue de combattre la récession mondiale. « Nous pensons qu’en cette nouvelle ère, notre prospérité est indivisible », a-t-il dit. « Nous pensons que les problèmes mondiaux nécessitent des solutions globales. Nous croyons qu’une croissance, pour être soutenue, doit être partagée et que le commerce doit redevenir un moteur de la croissance », a ajouté M. Brown.

Le président Barack Obama estime, de son côté, que le sommet de Londres constitue un tournant. « En cette ère où nos économies sont plus étroitement liées que jamais, le monde entier a été touché par cette récession dévastatrice », a expliqué le chef de l’exécutif américain aujourd’hui. « Aujourd’hui, les leaders du monde ont répondu avec un ensemble sans précédent d’actions coordonnées et exhaustives », a déclaré le chef de l’exécutif américain.

Les leçons du passé ont été apprises, a dit Barack Obama. « Confrontés par des défis économiques similaires par le passé, le monde a été lente à réagir, et les peuple sont payé un prix énorme », a-t-il expliqué. « Cela était vrai pour la Grande Dépression, lorsque les nations ont prolongé et aggravé la crise en se repliant sur eux-mêmes, attendant plus d’une décennie avant de faire face au défi », a souligné le président des Etats-Unis.

La nécessité d’une action coordonnée a été soulignée à Londres. Les leaders du G-20 ont assuré qu’ils poursuivront leurs initiatives actuelles de relance économique aussi longtemps que nécessaire. « Ensemble, ces actions nous rendent confiants que l’économie mondiale renouera plus rapidement avec la croissance que ne le président le Fonds monétaire international », a déclaré le Premier ministre Gordon Brown.

Avant et tout au long du sommet, des manifestants défendant diverses causes ont tenu à faire entendre leur voix. Hier, ils étaient des milliers dans les rues de Londres, des militants pacifiques aux anarchistes en passant par les groupes antimondialisation, ceux contre la pauvreté et les écologistes. Il y a eu des heurts avec la police et même des interpellations. Aujourd’hui, des centaines de manifestants ont se sont déployés autour du ExCel Center où les leaders du G-20 étaient réunis.

XS
SM
MD
LG