Liens d'accessibilité

Sommet du G-20 : l’Afrique doit s’ouvrir au marché des capitaux, estime l’économiste Sanou Mbaye


L’Afrique est représentée au sommet du G20 de Londres par une délégation de l'UA de haut niveau conduite par le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi et le président de la Commission de l'UA Jean Ping. C’est ce qu’indique un communiqué de l'UA publié au siège de l'organisation à Addis Abeba.

Pour l’économiste Sanou Mbaye , auteur de l’ouvrage « L’Afrique au secours de l’Afrique », la position commune de l’Afrique n’a pas été articulée jusqu’ici. « L’Afrique doit aller pour un système le plus régulé possible, parce qu’un système non régulé, c’est un système spéculatif, et ce n’est pas bon pour nos économies », a souligné l’économiste. Sur un plan strictement économique, Sanou Mbaye s’insurge contre l’aide au développement. « L’Afrique doit s’ouvrir au marché des capitaux, l’Afrique doit mobiliser ses ressources nationales », a martelé l’économiste.

Pour leur part, les ONGs redoublent d’avertissements aux pays industrialisés, les invitant à ne pas oublier les populations les plus fragilisées par la crise, à majorité des habitants de pays en développement ou émergents. « De plus en de personnes souffrent de la faim ; aujourd’hui, on a atteint le chiffre d’un milliard de personnes qui souffrent de la faim », souligne Alhassan Cisse de l’ONG ActionAid- Sénégal.

XS
SM
MD
LG