Liens d'accessibilité

Etats-Unis : Barack Obama a présenté sa nouvelle stratégie pour l’Afghanistan et le Pakistan


Le président des Etats-Unis Barack Obama a dévoilé, aujourd’hui, sa nouvelle stratégie pour l’Afghanistan et le Pakistan. Elle prévoit notamment l’envoi de milliers de soldats supplémentaires en Afghanistan et un plus grand accent sur la diplomatie régionale. La situation est « de plus en plus périlleuse », a déclaré le chef de l’exécutif américain. Les insurgés contrôlent des parties de l’Afghanistan et du Pakistan et le nombre d’attaques contre les troupes américaines, les alliés de l’Otan et le gouvernement afghan s’est accru régulièrement depuis que les Talibans ont été chassés du pouvoir il y a 7 ans.

Al-Qaida et ses soutiens sont au Pakistan et en Afghanistan et ce réseau terroriste prépare activement des attentats aux Etats-Unis, à partir de ses repaires au Pakistan, fait observer le président Obama. « Je veux que le people américain comprenne que nous avons un but clair et bien précis : perturber, démanteler et détruire al-Qaida au Pakistan et en Afghanistan et l’empêcher, de retourner dans l’un et l’autre pays, à l’avenir », a déclaré expliqué M. Obama.

« Ce printemps, nous allons déployer environ 4 000 GI’s pour assurer l’entrainement des forces de sécurité afghanes. Pour la première fois, ils entraineront et appuieront l’armée et la police afghanes », a précisé le chef de l’exécutif américain. A ces soldats viendront s’ajouter les 17 000 hommes supplémentaires que le président Obama souhaite voir déployés dans ce pays au cours de ces prochains mois.

D’ici octobre, le total des effectifs des forces américaines - y compris les instructeurs - devraient atteindre 59 000 hommes. Le président Obama n’a pas révélé le coût de ces nouvelles initiatives, ni combien de temps il s’attend à voir les troupes américaines rester en Afghanistan.

Le chef de l'exécutif a demandé au Congrès de voter une loi permettant de dégager un milliard et demi de dollars chaque année sur cinq ans afin de fournir un appui direct au Pakistan, améliorer son infrastructure et renforcer la démocratie dans ce pays.

« Le gouvernement afghan donne son aval à ce plan qui prévoit le déploiement de milliers de soldats américains supplémentaires pour assurer l’entrainement des forces afghanes », a indiqué un porte-parole du président afghan Hamid Karzai. Au Pakistan, le premier ministre Yousuf Gilani assure, lui aussi, que son gouvernement appuie la stratégie de l’administration américaine.

De concert avec les Nations Unies, Washington va créer un nouveau « groupe de contact » pour l’Afghanistan et le Pakistan. Celui-ci réunira des pays ayant un intérêt à la sécurité de la région – notamment l’Iran, la Russie, l’Inde et la Chine – a ajouté M. Obama.

Dans les milieux officiels américains, on fait remarquer que pour la première fois, la diplomatie de Washington sera fondée sur le fait que les problèmes de l’Afghanistan et du Pakistan sont étroitement liés.

XS
SM
MD
LG