Liens d'accessibilité

Polémique autour des propos du pape sur les préservatifs


Le Vatican tente de calmer la polémique déclenchée par les déclarations du pape Benoît XVI, en visite au Cameroun. Le souverain pontife a dit que le préservatif ne résoudra pas le problème du sida en Afrique, et ne fera que l’aggraver.

Le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, a estimé que le pape n'a fait que réaffirmer la position officielle de l'Église catholique qui est contre le recours aux contraceptifs. Néanmoins, les commentaires de Benoît XVI ont suscité la consternation et l’inquiétude en Europe, vu qu’ils contredisent les recommandations de nombreux responsables de la santé publique pour qui les préservatifs sont l’un des moyens de ralentir la transmission du VIH/sida.

Le ministère espagnol de la santé a réagi en promettant d’envoyer en Afrique un million de préservatifs. En France tout comme en Allemagne, les autorités et les activistes ont dénoncé les propos du Pape. Le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Eric Chevallier, a fait valoir que sans vouloir juger la doctrine de l’Église, Paris estime que de tels propos mettent en danger les politiques de santé publique et les impératifs de protection de la vie humaine, vu le rôle « fondamental » du préservatif dans les campagnes de prévention.

XS
SM
MD
LG