Liens d'accessibilité

Gabon : le PDG au pouvoir appelle à une révision des accords avec la France


Le Parti démocratique gabonais (PDG) du président Omar Bongo Ondimba exhorte le gouvernement et le Parlement gabonais à réviser les accords de coopération entre Paris et Libreville. Le PDG dénonce « une vaste campagne de déstabilisation orchestrée contre le Gabon et ses plus hautes autorités » en France. La proposition duparti au pouvoir intervient dans un climat tendu entre les deux pays après l’affaire des biens mal acquis du président gabonais et la saisie, en France, de certains de ses comptes bancaires.

La condamnation du chef de l’Etat gabonais à rembourser plus de 457 000 euros versés par un ressortissant français pour faire libérer son père incarcéré au Gabon a ajouté à la tension entre Paris et Libreville. L’opposition gabonaise n’a pas encore réagi à la requête du PDG qui dispose d'une majorité écrasante au gouvernement et au parlement bicaméral.

« Il se trouve que ces accords-là non jamais été publiés, donc on ne sait vraiment pas de quoi cela retourne », explique Désiré Ename, directeur de publication du journal les Echos à Libreville. M. Ename rappelle qu’il y a eu des problèmes similaires entre le Gabon et la France par le passé, qui se sont toujours terminés par « un règlement à l’amiable.»

XS
SM
MD
LG