Liens d'accessibilité

Crise financière mondiale : les travailleuses particulièrement vulnérables


A l’occasion de la Journée internationale de la Femme, le Bureau international du travail (BIT) lance aujourd’hui un nouveau rapport sur l’incidence de la crise financière mondiale sur les femmes travailleuses. Celles-ci seront les premières victimes des licenciements, indique le document.

« Les femmes sont nettement majoritaires dans l’agriculture », fait remarquer Jane Hodges du BIT, expliquant que ce secteur sera touché après la première vague de licenciements qui ont touché les industries employant en majorité des hommes (construction, industrie automobile). Des problèmes dans des secteurs comme tourisme ou des « secteurs d’appui » de la santé et l’éducation auront également une incidence désastreuse sur l’emploi des femmes, a indiqué Mme Hodges.

XS
SM
MD
LG