Liens d'accessibilité

Le Premier ministre britannique au Congrès : les Etats-Unis ont l'opportunité d'étendre la coopération avec l’Europe


Cinquième chef du gouvernement britannique à s’adresser aux deux chambres du Congrès, Gordon Brown a déclaré, aujourd’hui, que « le dernier chapitre de l’histoire des Etats-Unis », à savoir l’élection de Barack Obama, a, selon lui, donné au monde un nouvel espoir. Il a insisté, en particulier, sur deux anciens présidents américains : John F. Kennedy qui, a-t-il dit, a lancé aux Américains le défi d’explorer l’espace et Ronald Reagan qui, a-t-il souligné, a insisté sur la liberté des peuples de l’Europe de l’Est, accélérant l’effondrement du mur de Berlin.

Sous la présidence d’Obama, les Etats-Unis ont l’opportunité de forger de nouveaux rapports avec une Europe plus unie, prête à devenir une partenaire face aux défis mondiaux, a-t-il souligné. « Vous avez maintenant les dirigeants européens les plus pro-américains de l’histoire. Ce sont des leaders désireux de collaborer étroitement entre eux en vue de travailler plus étroitement avec vous. Il n’y a pas de vieille ou de nouvelle Europe, il n’y a que votre amie l’Europe », a déclaré le Premier ministre Brown aux législateurs américains.
Parlant de « l’ouragan économique » qui a balayé le monde, le Premier ministre Brown et dit que les Etats-Unis et la Grande-Bretagne doivent s’y attaquer avec la même détermination, non seulement pour maîtriser la crise, mais aussi procéder à des réformes qui rétabliront la prospérité.

Gordon Brown a été chaleureusement applaudi lorsqu’il a rendu hommage aux soldats américains et britanniques qui ont sacrifié leur vie pour la liberté en Irak et en Afghanistan. Il a promis de poursuivre l’appui de son pays à la lutte contre les terroristes. Pour ce qui est du Proche-Orient, M. Brown a assuré que son pays soutient la solution des deux Etats comme moyen de ramener la paix et la stabilité dans la région.

XS
SM
MD
LG