Liens d'accessibilité

Un sénateur libérien prêt à témoigner en faveur de Taylor


Certains responsables de l’ancien parti de Charles Taylor se disent mécontents du déroulement du procès de l’ancien président libérien devant le Tribunal spécial pour la Sierra Léone (TSSL). Ces membres du « National Patriotic Party » (NPP) trouvent que la procédure est plus politique que juridique.

L’un d’eux, le sénateur Abel du Grand Cape Mount, se dit prêt à témoigner en faveur de Taylor au cas où la défense jugerait bon de le convoquer. Il est le premier ancien collaborateur du régime Taylor à exprimer publiquement son soutien à l’ancien dirigeant.

Elu président en 1997, Taylor avait démissionné en août 2003 et s'était exilé au Nigeria, où il a été arrêté en mars 2006. Il est jugé depuis juin 2007 par le TSSL, mais son procès a été délocalisé de Freetown à La Haye pour des raisons de sécurité.

XS
SM
MD
LG