Liens d'accessibilité

Les vols humanitaires en Afrique de l’Ouest menacés


Selon le Programme alimentaire mondial (PAM), qui gère les services aériens humanitaires en Afrique de l’Ouest, ces vols pourraient être interrompus à la fin du mois si aucun financement n’est trouvé d’ici là.

Plusieurs ponts aériens, concernant en Afrique de l’Ouest notamment la Guinée, le Nigéria, la Côte d’Ivoire et la Sierra Léone, pourraient être suspendus, faute de moyens, averti le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Déjà, les vols vers Abidjan, la capitale économique ivoirienne, ont été interrompus. Seuls la Guinée, Sierra Léone, le Libéria seront encore desservis jusqu’au 15 mars, a précisé un responsable du PAM en Guinée, Mario Touchette.

Ces ponts aériens permettent d’acheminer des stocks d’aide dans des zones d’accès difficile, et ils offrent le seul moyen de transport sécurisé et fiable pour les travailleurs humanitaires dans la région. Il faudrait au moins 24 millions de dollars pour les maintenir, affirme le PAM.

XS
SM
MD
LG