Liens d'accessibilité

Etats-Unis: la plupart des troupes américaines hors d’Irak d’ici août 2010, a fait savoir le président Obama


Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a présenté, aujourd’hui, au camp Lejeune, en Caroline du Nord, son plan de retrait des troupes américaines déployées en Irak. Tous les soldats américains auront quitté ce pays à la fin de 2011, a-t-il assuré. S’adressant à des marines rassemblés dans le camp, le chef de l’exécutif américain, les a remercié des sacrifices consentis en Irak.

« Le mois prochain marquera le sixième anniversaire du début de la guerre en Irak », a-t-il rappelé, ajoutant qu’à « tous les points de vue, c’est une guerre déjà bien longue. » Parlant des sacrifices consentis par les femmes et les hommes de l’armée américaine, et leur famille, M. Obama a souligné que la guerre en Irak « aura été l’un des chapitres les plus extraordinaires » de l’histoire des Etats-Unis.

Le chef de l’exécutif américain a expliqué que sa décision d’arrêter un calendrier de retrait des troupes américaines de l’Irak ne signifie en rien que les problèmes de ce pays sont résolus. « De nombreuses questions fondamentales sur l’avenir de l’Irak subsistent. Beaucoup d’Irakiens sont encore déplacés, ou dépourvus de tout », a-t-il dit, ajoutant que la baisse des revenus pétroliers ne manquera pas de rendre la tâche difficile au gouvernement Irakien.


Barack Obama a, cependant, dit avoir pris sa décision après une évaluation poussée de la situation. « J’ai arrêté un calendrier qui aboutira au retrait de nos troupes au cours des 18 prochains mois. Et je vais vous le redire de la manière la plus claire possible : d’ici le 31 octobre 2010, notre mission de combat en Irak aura cessé », a-t-il assuré. Ce délai dépasse de trois mois celui de 16 mois promis par le président Obama durant sa campagne électorale.

35 à 50 000 soldats américains demeureront sur place pour conseiller et former les Irakiens et mener des activités anti-terroristes, mais eux aussi seront partis à la fin de 2011, a précisé le chef de l’exécutif américain.

Les Etats-Unis poursuivront leur soutien au gouvernement irakien pour que celui-ci consolide la stabilité dans le pays, a dit Barack Obama, ajoutant que d’intenses efforts seront déployés au plan régional à cette fin. « La diplomatie et l’assistance seront également nécessaires pour aider des millions d’Irakiens déplacés. Ces hommes, femmes et enfants sont la conséquence vivante de cette guerre et un défi à la stabilité régionale », a fait savoir le président américain, qui s’est ensuite adressé au peuple Irakien.

« Je voudrais vous dire que vous êtes une grande nation enracinée dans le berceau de la civilisation. Vous êtes liés par des réalisations durables et une histoire qui vous connecte de la même manière que les deux fleuves qui irriguent votre patrie », a-t-il déclaré. Barack Obama a dit aux Irakiens que les Américains ont donné ce qu’ils ont de plus précieux, à savoir leurs filles et fils, pour les aider à reconstruite ce que le despotisme a détruit.

Revenant aux familles militaires américaines, le président Obama assuré que celles-ci comptent parmi les priorités de la première dame Michèle Obama et ses propres priorités. « Nous augmenterons les soldes et continuerons de fournir l’accès aux crèches, la formation professionnelle aux époux et épouses des militaires ainsi que des soins psychologiques aux militaires et à leurs familles », a déclaré le président Barack Obama, sous les applaudissements nourris des marines du camp Lejeune.

XS
SM
MD
LG