Liens d'accessibilité

Guinée: le régime militaire en croisade contre le trafic de drogue


La junte militaire au pouvoir à Conakry intensifie la lutte contre le trafic de stupéfiants. Plusieurs personnalités, dont des responsables de la police nationale, ont été interpellées dans ce cadre. Aux dernières nouvelles, Ousmane Conté, officier de l’armée guinéenne et fils du défunt président Lansana Conté, figure parmi les suspects.

Le chef de la junte, Moussa Dadis Camara, ayant à ses côtés son secrétaire d’Etat chargé de la lutte contre le trafic de drogue, a présenté, lundi soir, à la télévision guinéenne, certaines des personnes suspectées de trafic de drogue. L'une d'elles, Saturnin Bangoura, petit-frère de l’ancienne première dame Henriette Conté, a expliqué comment il a convoyé une importance quantité de cocaïne de l’aéroport de Boké dans le Nord du pays à Conakry.

« La presse a révélé beaucoup de cas d’arrestations et de saisies de drogue, mais lesquelles arrestations n’ont jamais été suivies de sanctions », explique Talibé Barry, rédacteur en chef du journal l’Indépendant à Conakry, ajoutant que les Guinéens ne demandent pas mieux que l’initiative que vient de lancer la junte au pouvoir.

XS
SM
MD
LG