Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le président Obama signe le plan allouant 787 milliards de dollars à la relance de l’économie américaine


Le plan de relance de l’économie américaine entrera en vigueur très prochainement. Le président Barack Obama l’a promulgué mardi, à Denver dans le Colorado. C’est une grande victoire politique pour le chef de l’exécutif moins d’un mois après son investiture à la tête des Etats-Unis. Le président Obama en est parfaitement conscient, et il l’a souligné dans son allocution, juste avant la signature du document. « La loi sur la relance et les nouveaux investissements que je vais signer aujourd’hui - un plan qui traduit dans les faits, les principes que j’ai définis en janvier - est la plus vaste législation sur la reprise de l’économie de notre histoire », a-t-il déclaré.

Le chef de l’exécutif estime que cette initiative, d’un montant total de 787 milliards de dollars, amorce le processus essentiel de préservation du rêve américain en encourageant la croissance à long terme et la prospérité. Son objectif: sortir le pays de la récession, par le biais d’une nette accélération des dépenses publiques et de dégrèvements fiscaux. « Environ un tiers de cette loi porte sur des réductions d’impôts, les dégrèvements les plus progressistes de notre histoire d’ailleurs, qui vont non seulement stimuler la création d’emplois, mais aussi mettre de l’argent dans les poches de 95% des familles qui travaillent dur aux Etats-Unis », a souligné le chef de l’exécutif.

Ce plan de relance devrait permettre de sauver ou de créer au total 3 millions et demi d’emplois, affirme la Maison Blanche. Toutefois, le président Obama met en garde contre tout excès d’optimisme. « Tout cela ne sera pas facile. Le chemin de la relance ne sera pas une route droite. Nous ferons de progrès, mais avec peut-être des marches arrière en cours de chemin. Il faudra du courage et de la discipline ou alors un nouveau sens des responsabilités absent de Wall Street à Washington », a souligné M. Obama.

Le chef de l’exécutif continue, mercredi, sa campagne en faveur du redressement de l’économie américaine. Il annoncera, dans l’Etat de l’Arizona, son plan pour faire face à la crise des prêts au logement. Le président Obama devrait ainsi dévoiler des mesures pour limiter les saisies immobilières et aider les emprunteurs en difficultés à payer leurs hypothèques. L’Arizona, dans le Sud-Ouest du pays, est l’un des Etats les plus affectés par la dégringolade dans ce secteur d’activités.

XS
SM
MD
LG