Liens d'accessibilité

RDC: Global Witness appelle au boycottage des minerais en provenance de l’Est et utilisés dans les téléphones mobiles


L’ONG Global Witness appelle les industriels de la téléphonie mobile à bannir de leurs produits les minerais en provenance des régions en conflit dans l’Est de la RDC. L'ONG vise en particulier le coltan. Au premier jour du Congrès mondial de la téléphonie mobile à Barcelone, les représentants de Global Witness ont fait observer qu’il existe un lien causal direct entre ce commerce des minerais et les atrocités perpétrées contre les civils congolais.

« On aurait dû, depuis très longtemps, essayer de contrôler les mines aux mains de différentes sortes de milice ou armées à l’Est du Congo et l’achat des armes et la continuation de la violence dans cette partie du Congo », a souligné Herbert Weiss, du Centre Woodrow Wilson, ici à Washington, l’un des plus grands spécialistes de la RDC.

Le professeur Weiss relève qu’il est pratiquement impossible à une compagnie de connaître l’origine qu’un minerai qu’elle achète à travers à cinq intermédiaire. « Un boycottage généralisé va enlever le salaire, la nourriture de la bouche de beaucoup de Congolais dans l’est du Congo », a averti M. Weiss, qui est beaucoup plus en faveur règlementation du commerce des minerais au Congo.

XS
SM
MD
LG