Liens d'accessibilité

RDC: au moins 100 civils massacrés par les rebelles rwandais selon Human Rights Watch


Human Rights Watch estime à au moins 100 le nombre de civils massacrés dans l’Est de la RDC par les rebelles hutu rwandais des FDLR depuis le début de l'opération rwando-congolaise lancée contre ces derniers le 20 janvier dans cette région. L'ONG signale également des cas de viols attribués aux rebelles, mais aussi à des soldats rwandais. L’organisation de défense des droits de l’Homme déplore le fait que la Mission de l’ONU en RDC (MONUC) n’a pas été consultée par les FARDC et les forces rwandaises avant l’opération militaire en cours, ce qui ne lui a pas permis d’assurer la protection de ces civils.

Les FDLR se sont retournées contre la population locale dès l’annonce de l’opération, accusant les habitants de la région de les trahir, explique Anneke Van Woundenberg, spécialiste de la RDC au Département Afrique de HRW contactée ce soir à Londres. C’était à l’issue d’une réunion à laquelle ils avaient convoqués des autochtones que les rebelles se sont mis à les massacrer par balles, à coups de machettes et de haches, rapporte la spécialiste de Human Rights Watch.

XS
SM
MD
LG