Liens d'accessibilité

Mauritanie : le président de l’Assemblée nationale rejette la formule de sortie de crise du RSD


Les propositions en sortir la Mauritanie de la crise politique se multiplient. La dernière en date est celle d’Ahmed Ould Daddah, le leader Rassemblement des forces démocratiques (RSD). Ce dernier offre la formule suivante : ni le président déchu, ni les putschistes, mais une commission électorale indépendante pour aller vers de nouvelles élections.

Pour Messaoud Ould Boulkheir, président de l’Assemblée nationale et chef de file du front du refus du putsch du 6 aout 2008, cette prise de position de d’Ahmed Ould Daddah ne représente rien de nouveau. « Au départ, le RSD et son président ont soutenu le putsch ; aujourd’hui, ils continuent de soutenir le putsch, parce que s’il n’y a pas Sidi, il n’y a pas un retour à l’ordre constitutionnel », a déclaré le président de l’Assemblée nationale mauritanienne. En fait, soutient Messouad Ould Boulkheir, Ahmed Ould Daddah veut laisser le champ libre en vue d’être élu « sur le dos de la démocratie, de la liberté et du progrès.»

XS
SM
MD
LG