Liens d'accessibilité

Mali : les rebelles touaregs reviennent à de meilleurs sentiments



Les rebelles touaregs maliens de l’Alliance pour la démocratie et le changement ont décidé d’accepter les propositions du gouvernement de Bamako pour mettre fin aux hostilités dans le Nord du pays. Le mois dernier, à Kidal, dans cette région, des centaines de rebelles devaient désarmer, mais l’opération n’a pas eu lieu. Cette fois apparemment, les deux parties se sont mises d’accord pour que les rebelles désarment à Kidal et intègrent des unités spéciales de l’armée nationale.

Qu’en est-il de leur chef, Ibrahim Ag Bahanga ? Il est, lui aussi, sur le chemin de la paix, assure Assika Day, directeur de Tisdas, station partenaire de la Voix de l’Amérique à Kidal. Le leader rebelle n’est pas « tellement différent de l’Alliance du 23 mai qui, il y a de cela quelques semaines, a décidé de faire la paix une fois pour toute », a expliqué M. Day.

XS
SM
MD
LG