Liens d'accessibilité

Kabila : les troupes rwandaises et ougandaises doivent quitter la RDC d’ici à la fin février


Les troupes rwandaises et ougandaises, intervenues dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) pour lutter contre les rebelles, devront quitter le pays à la fin du mois de février, a annoncé le président congolais Joseph Kabila.

Devant des journalistes à Kinshasa, M. Kabila a dit que les armées étrangères ne pourront pas se trouver en RDC après le premier mars.

En début d’année, des soldats congolais et rwandais ont lancé une mission conjointe pour poursuivre les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR).

Entre-temps, l’armée ougandaise, soutenue par la RDC et le Sud Soudan, a lancé en décembre une offensive contre les rebelles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), une opération visant à capturer le chef de la LRA, Joseph Kony, et à éliminer la milice.

XS
SM
MD
LG