Liens d'accessibilité

RDC: Kinshasa dit attendre la réponse de Kigali concernant l’extradition de Nkunda


La République démocratique du Congo a demandé l’extradition du chef rebelle congolais Laurent Nkunda arrêté jeudi au Rwanda. Kinshasa attend la réponse de Kigali concernant cette requête, a fait savoir, aujourd’hui, le ministre congolais de l’Information, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement dela RDC.

Selon des sources militaires, le général déchu Laurent Nkunda, un Tutsi, a été arrêté pour s’être opposé à des opérations militaires congolo-rwandaises visant les miliciens Hutu rwandais des FDLR. Il a été intercepté alors qu’il venait de franchir la frontière congolaise pour chercher refuge au Rwanda. La RDC a, pendant longtemps, accusé le Rwanda de le soutenir ; ce que le Rwanda a régulièrement démenti.

Diverses sources font état de la poursuite des combats entre les forces congolo-rwandaises et les miliciens Hutu, dont 9 auraient été tués entre vendredi et samedi.
La semaine dernière, plusieurs milliers de soldats rwandais sont arrivés dans l’Est de la RDC pour aider l’armée congolaise à traquer et désarmer les rebelles Hutu rwandais. L’offensive conjointe marque un haut niveau de coopération entre les deux pays voisins après des années de méfiance et d’hostilité.

Les Etats-Unis se félicitent de l’arrestation de Nkunda, soulignant que ce dernier n’a apporté que désolation au peuple de la région. C’est un bon signe de la coopération entre le Rwanda et le Congo, a déclaré Robert Wood, porte-parole du département d’Etat américain.

XS
SM
MD
LG