Liens d'accessibilité

RDC: la MONUC demande un rôle dans les opérations militaires congolo-rwandaises


La Mission de l’Onu en RDC (MONUC) demande à jouer un rôle dans les opérations militaires de l’Est de la RDC, où les troupes rwandaises et congolaises poursuivent les milices Hutu rwandaises des FDLR. Selon Madnoj Mounoubaye, porte-parole de la mission, les Casques bleus ont été empêchés d’emprunter les routes sur lesquelles les troupes rwandaises et congolaises évoluent. Ces troupes ont également empêché les groupes humanitaires de se rendre sur les lieux.

Les forces armées rwandaises et congolaises poursuivent leurs opérations conjointes contre les rebelles hutus rwandais des FDLR dans le Nord Kivu. Aux forces armées congolaises sont associées les troupes dissidentes du CNDP conduite par le général Bosco Ntaganda. Cette opération est entourée du plus grand secret.

On sait cependant que les barrières érigées par les rebelles ont été levées et les principales villes qui avaient été prises par les insurges, Rutshuru, Rumangabo et Kiwanja, sont revenues aux mains des forces armées congolaises. Beaucoup de questions se posent sur le rôle et les effectifs de l’armée rwandaise entrée mardi au Congo. « Le rôle des unités rwandaises est un rôle d’observation. Ils ont été invités en date du 5 décembre par le gouvernement congolais ; cela a été rendu public », a déclaré le porte-parole du gouvernement de Kinshasa, Lambert Mende Omalanga.

A Kigali, c’est le mutisme complet sur l’opération militaire en cours au Nord Kivu. Quant à l’aile du CNDP restée fidèle à Laurent Nkunda elle affirme qu’il n’y a plus de dissidence et que le chef d’état major Bosco Ntaganda qui a rallie l’armée congolaise, l’a fait sur ordre de Nkunda lui-même.

XS
SM
MD
LG