Liens d'accessibilité

Le Nigeria redoute le plan d’indépendance énergétique des Etats-Unis


Le projet des Etats Unis de réduire leur dépendance à l’égard du pétrole constitue une menace pour l’économie du Nigéria; c’est ce qu’a déclaré le gouverneur de la Banque centrale de ce pays. Chuk-wuma Soludo estime que l’économie du Nigéria pourrait être mise en péril si le président Barack Obama procède à d’importants investissements dans les énergies renouvelables, réduisant les importations de brut du Nigeria. Ce pays est le premier exportateur africain de pétrole brut et le cinquième au plan mondial.

M. Obama propose de réduire la consommation totale de brut des Etats-Unis d’au moins 35%, soit 10 millions de barils/jour, d’ici 2030. Pour les 140 millions d’habitants du Nigeria, les hydrocarbures sont plus importants que jamais, comptant pour plus de 90% des revenus du commerce extérieur du pays. Du fait de la violence dans la région pétrolifère du Delta du Niger, la production nigériane se situe actuellement entre 1,6 et 1,8 million de barils/jour, comparée à 2,6 millions il y a quelques années.

Le Nigeria est déjà en train de subir l’impact de la crise économique mondiale, avait déclaré le président Umaru Yar’Adua lors d’un récent conseil de ministres. La monnaie nationale nigériane, le naira, a baissé de plus de 20% par rapport au dollar au début du mis dernier.

XS
SM
MD
LG