Liens d'accessibilité

Khartoum invite le président Obama à se mettre à l’écoute du Soudan et du monde musulman


Le Soudan a appelé le nouveau président américain, Barack Obama, à prendre en compte la position de Khartoum au sujet du Darfour et d’autres questions. L’administration Obama a besoin de se mettre à l’écoute du Soudan et d’autres voix du monde musulman si elle souhaite améliorer l’image des Etats-Unis à l’étranger, a déclaré Mutafa Osmal Ismail, un conseil présidentiel soudanais.

M. Ismail, que citent les médias soudanais, a aussi averti que le parti au pouvoir au Soudan est prêt à confronter tous « les complots et défis » si la Cour pénale internationale lançait un mandat d’arrêt contre le président Omar al-Bashir.

Les Nations Unies estiment à plus de 200 000 morts le bilan de six ans de conflit au Darfour entre le gouvernement soudanais et divers groupes rebelles. Khartoum parle, de son côté, de 10 000 morts. L’ancien président américain George Bush avait qualifié de génocide la situation au Darfour, une accusation rejetée par le gouvernement soudanais.

XS
SM
MD
LG