Liens d'accessibilité

Le président Obama appelle à l’action aux Etats-Unis et à la coopération à l’extérieur


Dans son discours d’investiture, le président Barack Obama a dit qu’il devient président, au moment où le pays est confronté à une crise. « Notre pays est en guerre, il doit faire face à la violence et la haine. Notre économie est très affaiblie, conséquence de l’âpreté au gain et de l’irresponsabilité de certains. Mais c’est aussi le résultat de notre incapacité à faire des choix difficiles et à préparer la nation à entrer dans une ère nouvelle », a souligné le nouveau président américain. Pour faire face à l’état de l’économie, il faut prendre des mesures hardies pour créer de l’emploi et mettre fin à la récession, a fait observer Barack Obama.

Agé de 47 ans, le nouveau chef de l’exécutif est le fils d’un Kényan et d’une Américaine blanche. Il a grandi à Hawaï et en Indonésie. M. Obama a tendu la main de l’amitié à ceux qui ont suivi son discours à l’étranger. « Et à tous les autres peuples et gouvernements qui nous regardent aujourd’hui, des plus grandes capitales au petit village où est né mon père, je dis que l’Amérique est l’ami de chaque nation, de chaque homme, femme et enfant épris d’un avenir de paix et de dignité et nous sommes prêts, une fois encore, à exercer notre leadership », a-t-il déclaré.

Le président Obama a demandé à tous les Américains d’accepter personnellement la responsabilité de tenter de faire face aux défis qui se posent à la nation. « Ce qui est requis de nous est de nous engager dans une nouvelle ère de responsabilité, et pour chaque Américain, de reconnaître que nous avons des devoirs, pour nous-mêmes, à l’égard de notre pays et du monde. Des devoirs que nous n’acceptons pas à contrecœur, mais bien volontiers, sachant que rien n’est aussi enrichissant pour l’esprit, aussi bon pour le caractère, que de donner le meilleur de nous-mêmes, pour nous atteler à une tâche difficile ».

Beaucoup de familles africaines-américaines ont assisté à l’investiture du premier président noir des Etats Unis. Une femme originaire de Pennsylvanie s’est dite bouleversée par ce moment historique. « Je ne pouvais pas être plus heureuse, ou plus fière. Noire, âgée de 81 ans, j’ai vu beaucoup de choses dans ma vie. Et jamais je n’aurais pensé que ce jour viendrait et qu’un africain américain serait à la Maison blanche », a expliqué la dame.

XS
SM
MD
LG