Liens d'accessibilité

La Chambre des représentants vote l’expansion d’un programme d’assurance santé pour les enfants


La Chambre des représentants du Congrès des États-Unis a donné son feu vert à l’expansion d’un programme d’assurance-santé pour les enfants des familles à revenu modeste ou moyen, alors que le chômage augmente dans le pays.

Le « State Children’s Health Insurance Program » (SCHIP) avait été adopté initialement en 1997, et de pair avec le Medicaid, il a contribué à réduire le nombre d’enfants pauvres sans assurance médicale. Son expansion a été approuvée par 289 voix pour et 139 contre.

Néanmoins, beaucoup de parlementaires de la minorité républicaine restent opposés au projet, qu’ils qualifient d’exemple de gaspillage de fonds pour aider des familles qui n’en ont vraiment pas besoin. Une opinion partagée par l’administration Bush qui a opposé deux fois son véto à l’expansion du programme lors de la précédente législature.

Néanmoins, les démocrates n’ont pas jeté l’éponge, et ils sont revenus à la charge cette année avec d’autant plus de détermination qu’ils disposent maintenant d’une majorité accrue dans le nouveau Congrès. Lors des débats qui ont précédé l’approbation du projet par la Chambre, le député démocrate Alcee Hastings n’a pas mâché ses mots, en critiquant les précédents vétos du président sortant, George Bush.

« Les actions du président Bush ont transmis ce message dévastateur: le leader du monde libre est prêt à mettre en danger la vie et le bien-être de millions d’enfants américains », a souligné le député noir de Floride.

Par contre, son collègue républicain Pete Sessions estime que les démocrates veulent maintenant trop accomplir avec ce programme d’assurance-santé, qui arrive en principe à expiration le 31 mars 2009.

« Garantir l’expansion du programme pour couvrir les besoins de chaque enfant n’était pas l’objectif initial du projet. Une expansion d’un montant de 35 milliards de dollars aidera à mettre en faillite non seulement le pays mais aussi les Étatsqui essaient de fournir ces serviceŝ, a souligné le député Sessions.

La mesure adoptée par la Chambre va maintenant être considérée par le Sénat, également à majorité démocrate. Un examen qui interviendra dans un contexte de forte augmentation du chômage. Selon les dernières statistiques en ce sens publiées jeudi par le département américain du Travail, 524.000 Américains de plus se sont inscrits à l’assurance chômage la semaine dernière. Or la seule couverture médicale dont disposent beaucoup de familles américaines est fournie par les employeurs.

XS
SM
MD
LG