Liens d'accessibilité

Togo : 400 travailleurs du secteur des phosphates licenciés


La société nationale des phosphates du Togo (SNPT) a licencié plus 400 employés. Ces derniers ont appris la nouvelle hier, tôt dans la matinée, en se rendant au travail. Cette décision intervient alors que le gouvernement est en train de recruter 4000 personnes dans la fonction publique. Pour certains Togolais qui ont perdu leur emploi, il s’agit là d’un règlement de compte. Le gouvernement n’a pas encore fourni d’explications et les syndicats n’ont pas réagi.

Il est difficile d’expliquer ces licenciements dans le contexte actuel, a dit Alphonse Ken Logo, responsable des informations à Canal FM, station partenaire de la VOA à Lomé. Selon un responsable de la SNTP, les licenciements tiennent « aux difficultés économiques que connaît la société et à l’urgence de sa restructuration. »,

XS
SM
MD
LG