Liens d'accessibilité

Etats-Unis : le président élu Barack Obama réitère sa détermination de s’attaquer à la crise économique


Le président élu Barak Obama a prononcé, aujourd’hui, à Fairfax, dans la banlieue de Washington. M. Obama, qui prendra fonction le 20 janvier, a d’emblée rappelé la gravité du défi économique auquel l’Amérique se trouve actuellement confrontée. « L’année 2009 s’ouvre sur une crise d’une gravité jamais vue dans notre vie, une crise qui n’a cessé de s’approfondir ces dernières semaines », a-t-il déclaré. Selon M. Obama, le pays a perdu près de deux millions d’emplois. « Et selon toute vraisemblance, nous découvrirons demain vendredi que nous avons perdu, en deux ans, plus d’emplois qu’à aucune autre période de notre histoire depuis la seconde guerre mondiale », prédit le futur chef de l’exécutif américain.

« De nombreuses familles ne peuvent plus honorer leurs factures ou leurs prêts hypothécaires… et de nombreux travailleurs voient disparaître les économies accumulées durant toute leur vie », a-t-il déploré. La grave érosion de la confiance dans l’économie,les marchés financiers et le système politique américains appelle à une action urgente, estime le président élu. « Sans attendre, et en concertation avec mon équipe économique et les leaders des deux partis, j’ai mis au point un plan de relance économique et de réinvestissement, qui aura pour effet immédiat d’ouvrir la voie à la création de nouveaux emplois et d’impulser une nouvelle croissance économique », a expliqué M. Barack Obama.

Ce plan aura un coût considérable et aggravera le déficit dans le court terme, a prévenu le prochain président des Etats-Unis, faisant remarquer que le prix à payer en cas de laisser-faire serait encore pire. Le plan proposé par le président-élu américain vise à créer au moins trois millions d’emplois au cours des prochaines années. Les priorités en matière d’investissement porteront sur l’énergie et l’éducation, les soins de santé et les infrastructures.

« Nous allons doubler la production des énergies renouvelables au cours des trois prochaines années… Nous moderniserons plus de 75 % des immeubles fédéraux », a-t-il déclaré, ajoutant : « Pour relancer la consommation, 95 % des contribuables vont recevoir une réduction d’impôts de mille dollars. C’est une première étape dans l’accomplissement des allègements fiscaux promis pendant la campagne électorale.»

Le président élu américain a mis en garde contre le pessimisme et appelé à une mobilisation de toutes les énergies. « La question n’est pas savoir s’il s’agit d’idées démocrates ou républicaines,libérales ou conservatrices, mais plutôt de dire si ces mesures créent des emplois, génèrent la croissance et mettent le rêve américain à la portée du peuple américain », a souligné Barack Obama.

XS
SM
MD
LG