Liens d'accessibilité

Etats-Unis : des milliers de magasins feront faillite cette année


La saison des fêtes a été morose pour le commerce de détail aux Etats Unis. Les ventes ont accusé un recul de 4% – plus mauvais chiffre en plus de 40 ans. Malgré des rabais énormes, les Américains n’ont pas dépensé assez pour permettre à certains grands détaillants de sortir du rouge.

De l’avis des experts, une quarantaine de grands magasins va devoir cesser de vendre cette année et on s’attend à la fermeture de 70 000 points de vente au premier semestre de 2009. « On va fermer de centres commerciaux, des chaines de grands magasins, des boutiques. Les normes d’achat des Américains ne seront plus jamais les mêmes », prédit Howard Davidowitz, conseiller en gestion.Les analystes pensent que jusqu’à 3 000 centres commerciaux risquent de devoir fermer, alors que les chaines de grands magasins se réorganisent.

Des détaillants très prisés des Américains comme Ann Taylor, Talbot’s et Foot Locker vont fermer certains de leurs points de vente. De grands magasins chics comme Dillards, Saks et Nordstrom vont réduire leurs activités.Les centres commerciaux visant une clientèle huppée sont actuellement les plus éprouvés par la crise économique. « Les femmes qui avaient pris l’habitude d’acquérir les articles de marques haut de gamme comme Gucci, Prada et Louis Vuitton, n’achètent plus en ce moment », explique Deborah Weinswig, chercheur dans à la banque d’investissement CITI.

Toutefois, le commerce de détail n’est pas le seul à faire les frais du ralentissement de l’activité économique. Les concessionnaires automobiles traversent, eux aussi, une passe difficile. D’après les premières estimations, près de 150 000 magasins ont fermé l’an dernier, chiffre le plus élevé que l’on ait enregistré depuis la dernière récession, en 2001.

XS
SM
MD
LG