Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis et la communauté internationale saluent le succès électoral du Ghana


L’élection présidentielle ghanéenne et la victoire du professeur John Evans Atta-Mills ont été unanimement saluées dans le monde. Le gouvernement américain a félicité le professeur Atta-Mills pour sa victoire du 3 janvier. Le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack, a fait l’éloge du peuple ghanéen pour sa détermination et son profond attachement au processus démocratique, comme l’atteste sa participation aux présidentielles et aux législatives. Jugées libres, équitables et crédibles par bon nombre d’observateurs internationaux et locaux, ces élections sont la preuve que le Ghana a réellement pris sa place, au sein de la communauté des démocraties, a souligné M. McCormack.

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, a, lui aussi, félicité les électeurs et l’ensemble des candidats ayant pris part au dernier scrutin présidentiel au Ghana. Le premier ministre britannique Gordon Brown a téléphoné au président élu. Pour sa part, le président Français Nicolas Sarkozy se déclare convaincu que, sous la houlette de John Atta-Mills, le Ghana fera des progrès dans le respect des institutions et des libertés. Les dirigeants africains ne tarissent pas non plus de félicitations.

« Malgré les difficultés, le Ghana s’est montré, encore une fois, un pays respectueux de la démocratie; n’eut été la maturité de ce pays, il y aurait eu des contestations dont les conséquences auraient été imprévisibles », a déclaré Me Brahima Koné, président de l’Union interafricaine des droits de l’Homme.

XS
SM
MD
LG